Pascal Auriat est corrézien d’origine tandis qu’Anne, son épouse est une Laguiolaise. Ses parents tenaient l’épicerie du village. Il se sont rencontrés sur le Puech du Suquet sur les hauteurs des monts d’Aubrac qui dominent Laguiole.

Un endroit connu de tous les gourmets de la planète, puisque le chef trois étoiles Michel Bras y a construit son hôtel-restaurant estampillé trois étoiles Michelin. Pascal (ci-contre entre Michel et Sébastien Bras) s’occupait des pâtisseries et viennoiseries. Anne accueillait les clients de l’hôtel restaurant.

Mais Pascal a d’abord connu les fourneaux du Mazuc, le restaurant familial de la famille Bras à Laguiole où il a officié comme pâtissier  dès 1992. C’est d’ailleurs juste à côté du Mazuc qu’Anne et Pascal ont installé leur boulangerie. La répartition des rôles est la même que chez Michel Bras.


A 34 ans Pascal a une longue expérience de la pâtisserie. Après deux ans à Laguiole au début des années 90, il est monté à Paris travailler chez Ladurée avec Pierre Hermé. 

En 1999, retour chez Michel Bras à Laguiole pour reprendre le poste pâtisserie viennoiserie. C’est là qu’il va découvrir le travail du levain naturel et mettre au point la formule de sa farine, celle qui convient le mieux à ses pains au levain.